CHICAGO,  ILLINOIS

CHICAGO, SON HISTOIRE, SES PRINCIPAUX QUARTIERS

Chicago, cette ville longtemps considérée comme la capitale du crime, cette ville qui s’est forgée une réputation sans foi ni lois au moment de la prohibition…

Chicago, cette ville ambitieuse et entreprenante qui s’est construite grâce à l’afflux d’un million de migrants en moins d’un siècle et devenue la troisième ville la plus peuplée des Etats-Unis .

Chicago, cette ville fière de son héritage, satisfaite d’avoir su surmonter les épreuves du passé et sûre de son avenir…

Un peu d’histoire…

Des explorateurs qui traversaient l’Amérique du nord d’est en ouest s’aperçurent que la distance qui séparait la Checagua River et le Des Plaines River n’était que d’une centaine de mètres. La Checagua (nom indien qui signifie “oignon sauvage”) était reliée à la côte est par les Grands Lacs, tandis que la Des Plaines communiquait avec le Mississippi et les rivières de l’ouest, une extraordinaire position stratégique où fut construit un port: Checagua Portage, d’où allait naître une ville: Chicago.

Le père Jacques Marquette et le trappeur Louis Jolliet (deux explorateurs français) explorèrent le région en 1674. Quand à lui, Cavelier de la Salle y arriva en 1682 et revendiqua toutes les terres baignées par le Mississippi et ses affluents au nom de la couronne de France. Il l’appela “Louisiane”, en hommage au Roi Louis XIV.

La première personne qui s’y installa en 1779, là où devait naître Chicago, fut Jean-Baptiste Point du Sable, un commerçant métisse venu des Caraïbes qui y établit un comptoir,à peut près là où se situe aujourd’hui le Prudential Building. Il se maria avec une indienne Potowatomi, eut 3 enfants et devint grand-père avant de partir pour le Missouri en 1804.

Buste de Jean-Baptiste Pointe DuSable sur Magnificent Miles

Fort Dearborn fut construit en 1803 à un endroit qui correspond actuellement à l’extrémité sud de Michigan Avenue, où un bas relief évoque le massacre de la garnison en 1812. Les indiens du Middle West, guidés par Tecumseh, un chef charismatique de la tribu des Shawnee, s’étaient alliés aux Anglais contre les Etats-Unis naissants.

Exactement 6 ans plus tard, en 1818, l’Illinois entrait dans l’union dont il devenait le 21 ème Etat. Chicago connaissait alors un essor lent mais constant grâce à l’afflux de pionniers pleins d’enthousiasme qui allaient vers l’ouest à la recherche de terres fertiles à bon prix.

Les spéculateurs suivirent et firent de Chicago une “ville champignon”. La liaison par voies fluviales entre les industries de l’est et les marchés de l’ouest fut finalement possible en 1848 après l’ouverture du canal Illinois-Michigan.

C’est à Chicago qu’Abraham Lincoln fut nommé à la présidence en 1860. A la fin de la Guerre Civile, la ville était presque aussi grande que Saint-Louis.

Statue d’Abraham Lincoln à Lincoln Park

En 1865, on y ouvrit les célèbres grands abattoirs (Union Stock Yards) qui devaient donner à la ville sa renommée de capitale de la viande et assurer du travail à plusieurs générations d’immigrés.

Le drapeau de Chicago…

Le drapeau de Chicago se compose de trois bandes blanches horizontales et de deux bandes horizontales bleues claires avec entre quatre étoiles rouges à six pointes alignées et centrées horizontalement.

Les bandes blanches représentent 3 des 4 sections qui constituent le territoire de la ville de Chicago:

  • Le North Side
  • Le West Side
  • Le South Side

La bande bleue supérieure représente le Lac Michigan et la bande bleue inférieure représente la Chicago River.

Les 4 étoiles représentent chacune un des grands événements marquants de la ville de chicago:

  • La première étoile représente Fort Dearborn (Le massacre de Fort Dearborn):

Le massacre de Fort Dearborn a eu lieu le 15 août 1812, ce fut un affrontement entre des soldats américains et des amérindiens Potawatomis près de Fort Dearborn, le fort fut évacuer sous les ordres du commandement de l’armée américaine du nord-ouest William Hull. La vitoire fut complète pour les amérindiens au bout de 15 minutes de bataille. Fort Dearborn fut brûlé et les soldats et colons qui survécurent furent faits prisonniers.

L’étoile fut ajoutée en 1939 au drapeau, les 6 pointes représentent: le transport, le travail, le commerce, les finances, le popularisme et la salubrité.

  • La seconde étoile représente Le Grand Incendie de Chicago en 1871:

Le grand incendie de Chicago est une catastrophe qui s’est déroulée du 8 au 10 octobre 1871 et aurait débuté selon la légende à cause de la vache de Catherine O’Leary qui aurait percuté une lampe dans leur grange et l’aurait enflammée. Les flammes se seraient ensuite propagées et incendié tout Chicago faisant 300 morts et 100 000 sans abris.

Une catastrophe certes mais une chance pour chicago qui put faire peau neuve!

L’étoile est présente dés la conception du drapeau en 1917, les 6 pointes représentent les vertus de l’éducation , de la religion, de l’esthétique, de la bienfaisance, de la justice et de la fierté civique.

  • La troisième étoile symbolise l’exposition universelle de 1893, World Columbian Exposition:

World’s Columbian Exposition, aussi connue comme la foire mondiale de Chicago. Chicago ayant été choisie pour accueillir l’exposition car sa population dépassait le million d’habitants en 1890. L’exposition qui s’est tenue du 1er mai au 30 octobre 1893 et a attiré 27 millions de visiteurs, a eu lieu pour célébrer le 400 ème anniversaire de la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb. Cette manifestation propulsa Chicago à l’architecture moderne sur la scène mondiale. Chicago a conservé un noble témoin de cette époque, le bâtiment qui abrite le Museum of Siences and industry.

L’étoile est présente dés la conception du drapeau en 1917, les 6 pointes représentent les différentes entités de Chicago et les drapeaux qui ont flotté au dessus de la ville: la Nouvelle-France, la Grande-Bretagne, l’Etat de Virginie, le Territoire du Nord-Ouest, le Territoire de l’Indiana, le Territoire de l’Illinois.

  • La quatrième étoile symbolise l’exposition universelle de 1933, Century of Progress:

L’exposition Century of progress a lieu de 1933 à 1934 et s’est tenue sur Northerly Island dans le secteur de Near South side juste au sud du quartier financier du Loop et avait comme devise: «Science Finds, Industry Applies, Man Conforms» autrement dit «La science découvre, l’industrie applique, l’Homme suit».

L’étoile fut ajoutée au drapeau courant de l’année 1933, les 6 pointes représentent des moments historiques qui ont fait la fierté de la ville, mais aussi à des surnoms et devises, la troisième plus grande ville du monde, la devise latine de Chicago: Urbs in Horto «La ville dans un jardin», la devise I Will «Je le ferai», et les surnoms Windy City «la ville des vents», The City of Big Shoulders «la ville aux larges épaules», The Second City «la deuxième ville».

Les Principaux quartiers de Chicago…

★THE LOOP★

The Loop est le centre historique de Chicago, le quartiers des affaires. The Loop tient son nom des boucles que décrivent en le contournant, les lignes de chemin de fer qui relient le centre ville à la périphérie dites : “L”.

C’est également dans le Loop que vous retrouverez les principaux parcs tels que le Millénium parc avec son Cloud Gate et sa Crown Foutain

Ou Grant Park et sa Buckingham Foutain (http://jess-on-the-american-roads.com/les-principaux-parcs-de-chicago/)

Mais encore les principaux musées comme l’Art Institute ou le Field Museum (http://jess-on-the-american-roads.com/les-musees-de-chicago/)

Et La Willis Tower avec son fabuleux observatoire et son expérience aux cages de verre (http://jess-on-the-american-roads.com/les-observatoires-de-chicago/)

Pour tout savoir en détails sur ce quartier, cliquer sur le lien suivant: http://jess-on-the-american-roads.com/the-loop-le-centre-de-chicago/

★PILSEN/CHINATOWN/LITTLE ITALY/GREEKTOWN★

Dans le sud de Chicago s’étendent les quartiers ethniques les plus anciens.

C’est à Pilsen qu’il y a la deuxième communauté mexicaine du pays et les bobos de Chicago, c’est également la mecque du street art de chicago.

Pour découvrir le street art à Pilsen cliquez sur le lien suivant: http://jess-on-the-american-roads.com/le-street-art-a-chicago/

C’est à Greektown que les immigrants Grecs se sont installés en 1840, Greektown est tout petit mais vaut le détour pour ses petits restaurants.

Le quartier de Little Italy est loin d’être celui de New-York mais est très mignon… Allez manger une glace au Mario’s Italian Lemonade!

Chinatown vibre d’une activité incessante et vaut de détour rien que pour sa vieille architecture.

★RIVER NORTH/STREETVILLE/GOLD COAST★

C’est ici que s’étendent quelques uns des quartiers les plus élégants de la ville. Le nord de Michigan Avenue flatteusement baptisée The Magnificient Miles où s’alignent boutiques haut de gamme, hôtels de luxe et vieux buildings prônant l’architecture de Chicago.

Dans cette rue vous trouverez également la Water Tower, un vieux chateau d’eau ayant survécu au grand incendie de 1871

Prenez de la hauteur en montant dans l’Observatoire de la 360° ou John Hancock Tower (http://jess-on-the-american-roads.com/les-observatoires-de-chicago/)

Du côté ouest, place au charme de la Chicago River, c’est du Magnificient Miles que vous pourrez prendre le bâteau en direction d’une croisière architecturale sur la Chicago River (http://jess-on-the-american-roads.com/faire-une-croisiere-sur-la-chicago-river/)

Une foret de gratte ciel mentionne Streetville et s’étend jusqu’au Navy Pier (http://jess-on-the-american-roads.com/navy-pier/)

Direction le quartier huppé de la Gold Coast qui abonde de demeures historiques en vous rendant sur Astor Street, véritable musée à ciel ouvert d’architecture résidentielle du XIXème siècle.

★OLD TOWN/LINCOLN PARK/LAKE VIEW★

Quartier d’accueil des immigrants allemands en 1850, Old Town est prisé par les amateurs d’architecture qui viennent admirer ses bâtiments de l’époque victorienne, ainsi que ses rues et boutiques pittoresques. Je vous en parle un peu plus dans cet article: http://jess-on-the-american-roads.com/les-lieux-meconnus-mais-immanquables-de-chicago/

Lincoln Park propose une vie nocturne, des restaurants et des divertissements variés ainsi qu’un parc magnifique et un zoo. Lincoln Park en détail dans mon petit article ici: http://jess-on-the-american-roads.com/les-principaux-parcs-de-chicago/

Profitez-en pour vous balader sur North Avenue Beach, vous en prendrez plein les yeux…

L’été, North Avenue Beach est une véritable station balnéaire comme on ne s’attend pas du tout à voir à Chicago (http://jess-on-the-american-roads.com/le-lac-michigan-les-plages-de-chicago/).

Plus Sportif??? Direction Lakeview pour voir le Wrigley Field

★BUCKTOWN/WICKER PARK/UKRAINIAN VILLAGE★

Terre d’accueil de plusieurs vagues d’immigration, l’ouest de downtown a conservé ses maisons en briques typiques de l’architecture résidentielle de Chicago…

C’est ici à Wicker Park que vous pourrez aller voir une explosion de couleurs en découvrant des street arts magnifiques tels que le “Greeting From Chicago” http://jess-on-the-american-roads.com/le-street-art-a-chicago/)

mais encore la magnifique fresque illustrant Robin Williams

Mais aussi beaucoup d’autres œuvres (lisez mon article dont je vous ai mis le lien plus haut)

Baladez-vous aussi sur le Bloomingdale Trail (semblable à la High Line de NY).

★KENWOOD/HYDE PARK/WOODLAWN★

Un peu plus éloigné du centre ville, Kenwood est célèbre pour ses maisons de Franck Lloyd, la Georges Blossom, la Warren McArthur et l’Isidore Heller.

Hyde Park est l’un des secteurs les mieux planifiés de Chicago, organisé autour de la principale université de la ville, il en est devenu le centre culturel.

En bordure de lac, lieu de l’exposition internationale de 1893, occupe la majeure partie de Woodlawn.

Lequels de ces quartiers allez-vous préférer???

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *