CHICAGO,  ILLINOIS

THE LOOP: LE CENTRE HISTORIQUE DE CHICAGO

“The Loop” autrement dit “La Boucle” est la partie de Chicago qui est cernée par le réseau du Chicago Transit Authority (CTA), le métro aérien moderne et climatisé qui dessert le centre de la ville et les banlieues du nord, de l’ouest et du sud. State Street que les Chicagoans surnomment “That Great Street” (la grand rue) en est l’artère principale.Cette rue, qui fut autrefois le centre de la vente au détail du Middle West, conserve encore des magasins de renom même si l’animation commerçante bat aujourd’hui à North Michigan Avenue.

★ Architecture Et Gratte-Ciel ★

“Ne faites pas de petits projets…ils pourraient manquer de cette magie qui fait bouillir le sang des hommes. Faites de grands projets, visez haut et espérez… Rappellez-vous que nos enfants et nos petits enfants réaliseront des choses qui nous feraient chanceler”.

Chicago doit sa devise à un architecte dont les gratte-ciel comptent aujourd’hui parmi les plus aimés de la ville: Daniel Burnham qui dirigea l’équipe d’architecte qui dessina White City où se tint l’Exposition universelle de 1890. Il est aussi l’auteur du grand plan d’urbanisme publié en 1909 qui entre autre ouvrit la ville sur son lac sans interposer entre eux ni buildings, ni bâtiments commerciaux. C’est ainsi que Chicago s’orna de vastes espaces aménagés comme Lincoln Park, Grant Park et Jackson Park qui bordent le Lac Michigan du nord au sud. Parmi les autres grands architectes qui ont marqué Chicago de leur empruntes, Mies Van der Rohe, Helmut Jahn et Franck Lloyd Wright, qui au départ dessinait des petits immeubles et des maisons individuelles. Il vécu dans la banlieue de Chicago, à Oak Park où l’on peut encore admirer de nombreux édifices construit par lui tel que la Robbie House.

Robbie House

Son extraordinaire génie est également visible dans le hall du building The Rookery.

The Rookery

Mies vint à Chicago dans les années 1930′ pour diriger l’Ecole d’Architecture de l’Illinois Institute of Chicago, mais il doit surtout sa célébrité aux buildings qui créa lui même et à tous ceux qu’il inspira et qui furent construit dans les années 1960′-1970′ par des architectes fascinés par son style extrêmement soigné. Parmis ces immeubles, citons la jolie Lake Point Tower

Lake Point Tower

Le John Hancock Center

John Hancock Centere

mais encore la Willis Tower

Willis Tower

Parmi les architectes des années 1980′-1990′ , Helmut Jahn avait pour matériau le verre comme en témoigne le James R Thompson Center.

James R Thompson Center

★ Quelques Joyaux d’Architecture ★

Parmis les joyaux d’architecture , vous retrouverez campé au bout de State Street, le Harold Washington Library Center qui est la 2ème plus grande bibliothèque du monde derrière la British Library de Londres.

Harlod Washington Library Center

Vers l’Ouest en suivant Jackson Boulevard, on découvre le Monadnock Building qui fut un temps, le plus haut building du monde avec ses 60 étages.

Monadnock Building

Toujours vers l’ouest, Le Board of Trade Building, la bourse de commerce de Chicago.

Board of Trade Building

Au nord, sur LaSalle Street, se dresse le Rockery Building dont le superbe hall fut redessiné par Franck Lloyd Wrigh en 1905

The Rookery Building

Si ensuite, vous prenez la direction de Dearborn street, tourner à gauche pour découvrir le Marquette Building dont la façade est ornée de bas reliefs au dessus de l’entrée.

Marquette Building

De l’autre coté de la rue, sur Monroe street, se dresse l’Inland Steel Building, on a du mal a croire que ce gratte-ciel moderne date de 1954.

Inland Steel Building

Juste à côté, le Majestic Building datant de 1905

The Majestic Building

De l’autre côté de Dearborn Street, à l’angle de Madison Street, on découvre la superbe silhouette curviligne de la J.P Morgan Chase Bank

J.P Morgan Chase Bank

Prenez à gauche, un bloc au nord sur Washington et découvrez le Richard J Daley Center

En repartant sur State Street… The Chicago Theatre, quand on allait au cinéma dans des palaces…

Surnommé “Le Theatre Merveilleux du Monde”, par ses propriétaires Balaban et Katz qui déboursèrent 4 millions de dollars pour sa construction, ce théâtre rococo à été conçu pour le théâtre de Vaudeville et la projection de films, son grand auditorium, peut accueillir 3800 spectateurs. L’arc de Triomphe qui orne la facade du bâtiment est censée rappeler celle de la place de l’Etoile. Ses architectes Rapp & Rapp suivirent le conseil de Burnham: “Ne faites pas de petits projets…” Le hall du rez de chaussée, aux velours cramoisis, s’inspire de la chapelle royale de Versailles.

The Chicago Theatre

N’oublions pas de parler d‘Union Station, cette gare qui a ouvert ses portes en 1925 et qui est aujourd’hui la seule gare de Chicago  à recevoir des trains interurbains de l’Amtrak ne laissera pas insensible les amateurs de style beaux-arts et les nostalgiques des “incorruptibles” de Brian De Palma qui se doivent de visiter cette gare. Desservant le grand hall impressionnant sous sa voûte de verre qui culmine à 34 mètres, le grand escalier a servi de cadre à la scène de fusillade où le réalisateur a inséré un hommage à la scène du landeau du “Cuirassé Potemkine” d’Eisenstein.

★ L’Art Dans Le Loop ★

Comme je vous l’ai déjà écrit dans un précédent article, Chicago est un musée à ciel ouvert, notamment dans le Loop qui possède un nombre impressionnant d’œuvres d’arts plus incroyables les unes que les autres.

The Picasso

L’affaire fit grand bruit en 1967, le jour où on dévoila un objet étrange sur la place de l’intersection de State et Washington juste au sud du Daley Center. Est-ce un oiseau? un cheval? un babouin? ou encore une plaisanterie? Cette sophistication mettait à dure épreuve l’esprit “midwestern” des habitants de Chicago; Et de plus, ils n’avaient pas la moindre indication pour les aider car l’artiste n’avait pas donné de nom à son oeuvre. On fini par l’appeler “The Picasso” et la ville la mis au rang de ses symboles préférés, au même titre que les lions de l’art institute. Les spécialistes s’accorden désormais pour voir dans cette statue en acier de 162 tonnes la tête d’une femme.

The Flamingo

Le sculpteur américain Alexander Calder créa ce géant an 1974. Il se dresse sur une esplanade de South Dearborn flanquée de 2 immeubles de bureuax de l’administration fédérale signés Mies van der Rohe. Le contraste du rouge contre les couleurs sombres de l’acier et du verre des immeubles est frappant. L’objet qui mesure 16 mètres de haut, vous attire et vous invite à marcher autour et en dessous pour mieux le découvrir. Pour expliquer le nom qu’il avait donné à son oeuvre, qui signifie “Flamand Rose”, Calder disait, “Elle est un peu rose et a un long cou, c’est pourquoi je l’ai appelée comme cela…

Agora

Sculptée par l’artiste polonaise Magdalena Abakanowicz, “Agora” est un cadeau de la ville de Varsovie avec laquelle Chicago est jumelée. L’oeuvre fut inaugurée en novembre 2006 à l’angle sud-ouest de Grant Park dans le Sud du Loop.

Free Form

“Free Form” est une oeuvre monumentale qui se tient entre le 6ème et le 9ème étage du 160 North LaSalle, elle est due à Richard Hunt, un sculpteur contemporain originaire de Chicago.

Monument à La Bête Debout

Le “Monument à la bête debout” se dresse à l’intersection de Clark et Randolph Street et invite les passants à s’arrêter pour l’explorer. Pour la réaliser, Jean Dubuffet s’inspira de l’art dément et des enfants.

Chicago

Cette statue de Joan Miro intitulée “Chicago” se dresse de l’autre côté de la rue en face de “The Picasso”. Avec sa silhouette galbée, elle est plus petite mais tout aussi mystérieuse.

Quatre Saisons

La ville de Chicago s’enrichit en 1974 de beaucoup de sculpture dans le Loop et notamment des “Quatre Saisons” de Marc Chagall qui vienrent orner l’esplanade sud e la J.P.Morgan Chase Bank. Il s’agit d’un monolithe de 21 mètres de long par 3 de large et 4 de haut qui porte une mosaïque de pierre et de verre représentant 6 vues phantastiques de la ville.

★ Michigan Avenue ★

Impossible de surestimer la valeur qu’à pour Chicago la partie nord de Michigan Avenue qui va du Chicago River Bridge à Oak Street et que l’on appelle “The Magnificent Mile, ou “The Mag Mile” tout court.

Parmi les bâtiments historiques que comptent Chicago, vous retrouverez sur “The Magnicient Mile”:

Trump International Hotel and Tower

Achevé à l’été 2009, il est le 2 ème plus haut gratte-ciel de Chicago après la Willis Tower. L’immeuble mesure 423 mètres et compte 98 étages. Aujourd’hui, l’édifice est le 4ème plus haut building des USA après le One World Trade Center à New York.

The Tribune Tower

Conçu par les architectes John Howells et Raymond Hood du cabinet Howells & Hood dans le style néo-gothique et achevée en 1925, la Tribune Tower abrite les bureaux du journal “Chicago Tribune” mais aussi la radio WGN et les bureaux de CNN à Chicago. Haute de 141 mètres, ornée de gargouilles et d’arc-boutants, inspirée de la tour Beurre de la Cthédrale Notre Dame de Rouen, elle est l’un des édifices les plus emblématiques de la ville de Chicago.

La Tribune Tower possède une particularité remarquable: dans la base de la tour, sont incorporées des pierres provenant de sites histotiques du monde tel que le Taj Mahal, le Parthénon, le Palais de Westminster, la Cathédrale Notre Dame de Rouen, la Cathédrale Notre Dame de Paris, L’Arc de Triomphe, la Grande Muraille de Chine, du Kremlin ou encore de la Maison Blanche de la Tombe d’Abraham Lincoln. Ces Pierres furent rappotées par les correspondants du Chicago Tribune à la demande du Colonel McCormick avant la construction de la Tour.

The Wrigley Building

Conçu par le cabinet d’architectes Graham, Anderson, Prosbt & White, le Wrigley Buildong est construit pour héberger le siège de la Wm. Wrigley Jr Compagny, une entreprise fabriquant du chewing-gum. 

La tour sud de 130 mètres fut achevée en 1921 et la tour nord en 1924, la tour sud possède 30 étages quant à la tour nord, elle n’en possède que 21. La première passerelle entre les deux tours a été construite au niveau du troisième étage. En 1931, une autre passerelle a été ajoutée au quatorzième étage afin d’offrir un accès rapide et plus simple aux bureaux d’une banque. Son architecture s’inspire de la Girlada de Séville. Le Wrigley Building a été le premier immeuble de bureaux de la ville à être équipé d’un système d’air climatisé.

Chicago Water Tower

Quand en 1871 la ville de Chicago s’embrasa pendant 3 jours, la population se tourna vers le nord voir si son château d’eau était toujours debout. La tour de style gothique contruite en pierre de taille, en grès venu d’une carrière de Lemont avait resisté aux flammes!

Construite en 1869 par William W. Boyington, la Water Tower est le deuxième plus ancien château d’eau des USA après la Louisville Water Tower à Louisville au Kentucky.

Haute e 62 mètres, la Water Tower est bien un château d’eau qui cachait à l’origine le système de tuyauteries qui permettait de maintenir la pression de l’eau qui venait de la pumping station (la station de pompage située en face de la Water Tower) bâti dans le même style et avec les mêmes matériaux. La pumping station abrite encore les énormes machines de pompages qui sont encore en exploitation de nos jours.

La Water Tower est devenue l’un des principaux symboles de Chicago et est le premier château d’eau des USA à devenir un Landmark en 1969, inscrite sur la liste du Registre NAtional des Lieux Historiques en 1975 par le National Park Service. 

Tous les Américains pour qui le shopping est une source intarissable de plaisir et de satisfaction vous le diront: l’endroit est incontournable!!! 3 gigantesques galeries commerciales en hauteur plus magnifiques l’une que l’autre, étalent une série interminable de boutiques, de magasins, de restaurants, bref, tout y est concentré et accessible par escalator. Le shopping sérieux commence au sud de l’avenue avec un Nordstrom’s flambant neuf et se termine par un éventail de boutiques internationales à la mode juste au bout de l’avenue à l’intersection d’OAk Street. Entre les 2, vous trouverez entre autre: Bloomingdale, Saks, Neiman-Marcus, Fields,…

Le boulevard a encore plus d’éclat depuis l’ouverture du Crate & Barrel Building. Il est situé en face du magasin Nike Town où l’on retrouve tout les produits de la célèbre marque. Chicago Place et Water Tower Place sont 2 autres immeubles de galeries commerciales où la varièté des boutiques est si vaste que l’on y trouve vraiment de tout! Enfin The John Hancock Center domine une Plaza où il fait bon flâner et déjeuner en terrasse pour reprendre des forces entre lors de votre journée shopping.

C’est aussi sur Michigan Avenue que se trouve l’Art institute dont je vous parle dans cet article:

http://jess-on-the-american-roads.com/les-musees-de-chicago/

Art Institute

Mais c’est également sur Michigan Avenue que vous pourrez trouvez l’entrée aux célèbres parcs de Chicago dont je vous parle dans l’article suivant:

http://jess-on-the-american-roads.com/les-principaux-parcs-de-chicago/

C’est également de Michigan Avenue que partent les croisières sur la North River, un article est à venir sur tout ce qu’il vous faut savoir sur la North River et l’architecture à voir durant la croisière…

A vos baskets chers voyageurs, et bonne visites!!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *